Introduction à la Démarche TPM

La Méthode TPM ou le management des Ressources Techniques

Le management des Ressources Humaines est un sujet connu depuis longtemps même s’il reste encore beaucoup de progrès à faire dans le domaine.

Par contre, que dire du management des Ressources Techniques ?

Ces Ressources Techniques (machines, équipements industriels, …) qui représentent une forte charge capitalistique font pourtant partie du paysage industriel quotidien et elles nécessitent aussi un certain mode de management et de communication.

Les équipements ont leur propre façon de nous alerter quand quelque chose de va pas (bruits, vibrations, fuites, arrêts intempestifs, non qualité, …). Encore faut-il détecter ces signaux et surtout (ré)agir de façon adaptée.

Il faut voir chaque équipement ou poste de travail comme un maillon d’une chaîne pouvant provoquer de graves perturbations dans les flux traversant l’entreprise. Instaurer un mode de communication avec ses équipements représente ainsi un enjeu stratégique.

Le Taux de Rendement Synthétique (T.R.S) est devenu au fil des années un indicateur clé pour de nombreuses entreprises. Il exprime, en pourcentage, la proportion de temps consacré à réaliser des pièces bonnes à la bonne cadence rapporté au « Temps requis » (= Temps d’ouverture – Arrêts planifiés).

Mais savoir qu’un équipement a un TRS par exemple de 65% n’est pas suffisant. Le progrès viendra de la bonne compréhension et analyse des 35% restant (pannes, micro-arrêts, changement de série, non qualité, écart de cadence).

Une des activités du personnel de production (Opérateurs ET Resp. d’équipe ou d’atelier) est de mesurer et de hiérarchiser les typologies d’arrêts pour choisir la méthode de progrès adaptée.

A cet égard, le film de production, renseigné au fil de l’eau par les opérateurs eux-mêmes (les personnes les plus proches des équipements) est la façon la plus simple, la plus rapide et la moins coûteuse pour connaître le fonctionnement d’un équipement.

Vous allez ainsi acquérir une autre vision du fonctionnement de vos installations et surtout connaître les leviers pertinents pour une amélioration continue de leurs performances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *